Téléchargez l'application

USO sur Android

Téléchargez l'application

USO sur Ios

Improbo Fabrum Labore Ascendit

Connacht, le petit poucet du rugby irlandais

Connacht, le petit poucet du rugby irlandais

Le Connacht n’est pas la plus connue des provinces irlandaises. A côté du Leinster, triple championne d’Europe, du Munster doublement titrée et de l’Ulster championne en 1999, la province fait office de petit poucet sur l’échiquier du rugby irlandais.

Pourtant il y a un an, les joueurs du nord ouest de l’Irlande ont remporté le Pro12 en s’imposant 20 à 10 face aux voisins du Leinster à Murrayfield. Le premier titre de la province depuis 1965 et un succès lors du championnat inter-provinces irlandais. C’est dans son histoire moderne que les joueurs de Galway ont su faire leur place parmi les mastodontes du rugby irlandais.

Revenons 132 ans plus tôt, en 1885 la quatrième et dernière province irlandaise est créée. Regroupant six équipes la province souffre du faible réservoir de joueurs dans la région. Dès 1947 les quatre provinces s’affrontent dans un championnat inter-provinces. Les joueurs de Galway remportent trois titres partagés avec l’Ulster (1956, 1957) et le Leinster (1965), à l’époque pas de goal-average pour départager les équipes.

En 1995 avec l’avènement du rugby professionnel un certain Warren Gatland devient entraîneur de l’équipe avant de prendre les rênes du XV du Trèfle en 1998. Son fait d’arme une accession à un ¼ de finale de Challenge européen en 1998 à Agen.

La situation est critique pour la province, en 2003 la fédération irlandaise de rugby propose sa suppression. Face à la fronde de plusieurs milliers de supporters et la menace de grève des joueurs l’idée est abandonnée. A l’époque seulement 600 personnes en moyenne garnissent les tribunes du Galway Sportsground. Michael Bradley reprend l’équipe avec un budget 50% inférieur aux autres provinces. Il connaît une première saison historique avec une demi-finale de Challenge Cup et de Celtic Cup.

La mue commence alors pour les vert et noir. Malgré des résultats décevants en Ligue Celtique, le club parvient à atteindre les phases finales de coupe d’Europe à 5 reprises en 7 participations. Bradley l’entraîneur historique quitte Galway en 2010, la même année la Ligue Celtique passe de 10 à 12 clubs avec l’arrivée de deux clubs italiens.

Grâce au succès du Leinster en H Cup en 2011, les joueurs du Connacht accèdent à la plus grande compétition européenne lors de la saison 2011/2012. Cette nouvelle exposition change complètement la donne. Des travaux d’agrandissement sont entrepris dans le stade pour répondre aux normes européennes. Le stade construit dans les années 20 passe à une capacité d’accueil de 7 500 spectateurs puis 8 100 la saison suivante.

Pour la première fois de l’histoire de la province plus de 3000 tickets sont vendus pour un match, la moyenne de spectateurs augmente de 105% en une saison et un groupe de supporters est créé, le Connacht Clan.

De 600 spectateurs en 2003 la moyenne des spectateurs passe à plus de 5000 en 2012/2013. Lors de la saison 2013/2014 les irlandais signent un coup d’éclat en s’imposant chez le Stade Toulousain.

Depuis le parcours des irlandais en Pro12 est en constante progression, 7ème en 2014/2015, ils terminent 2ème de la saison régulière la saison suivante. Après avoir battu Glasgow en demi-finale, ils s’imposent 20 à 10 face au Leinster en finale et remportent le premier titre majeur de leur histoire.

Après ce coup d’éclat les champions en titre ont terminé 8ème, pas de phase finale et pas de Champions Cup non plus. Cette saison le Pro12 est devenu le Pro14 avec l’arrivée de deux provinces sud-africaines évincées du Super 18. Les Cheetahs et les Southern Kings ont été reversés dans deux poules de sept équipes. En Challenge Cup ils tenteront de se qualifier pour la 10ème fois en ¼ de finale pour leur 18ème participation.