Téléchargez l'application

USO sur Android

Téléchargez l'application

USO sur Ios

Improbo Fabrum Labore Ascendit

Jérémy Gondrand : "Les mettre hors de portée assez rapidement"

Jérémy Gondrand : « Les mettre hors de portée assez rapidement »

La rencontre de ce vendredi face à Bourgoin sera doublement spéciale pour Jérémy Gondrand. Premièrement parce que le joueur va retrouver le club dans lequel il a été formé et a évolué jusqu’en 2015 mais aussi parce qu’il revient après quatre mois de blessure. Il s’est confié sur le sentiment de déception après le match à Biarritz, l’état d’esprit des Oyomen et le sprint final pour la quête du Top 14. 

Dix jours après quel est le sentiment qui prédomine du résultat obtenu à Biarritz ? 

Avec la coupure qu’il y a eu on a essayé de vite passer à autre chose. Il y a quand même un sentiment de déception mais il ne fallait pas rester là-dessus pour les trois derniers matchs sinon on n’avance pas. Du coup on a vite soldé le match en faisant le bilan et on repart pour les trois finales pour pouvoir terminer premier. 

Agen en l’emportant à Angoulême vous met un peu plus de pression, qu’est-ce que ça fait d’être dans la peau du chassé avant le sprint final ? 

On voit qu’Agen ne fait pas de faux pas, on sait que l’on a les cartes en mains, si on gagne les trois matchs on terminera premier. Maintenant on sait à quoi s’attendre, ils ont gagné deux fois à l’extérieur, je pense qu’ils ne feront pas de faux pas et qu’ils gagneront aussi à Albi. A nous de ne pas en faire et prendre les treize points nécessaires pour terminer en tête à la fin. 

Contrairement au week-end où vous l’aviez emporté à Agen les résultats des autres équipes n’ont pas été favorables non plus 

Notre objectif est de terminer en tête donc on essaye de se concentrer uniquement sur nous. Si on commence à faire des calculs en regardant les autres c’est le meilleur moyen de se perdre. 

Dans quel état d’esprit est-ce que vous êtes avant d’attaquer ce sprint décisif ? 

Il y a beaucoup d’enthousiasme à l’entraînement parce que ça faisait une semaine que l’on n’était pas revenu sur le terrain. Pour ma part encore plus puisque ça faisait quatre mois que j’étais éloigné des terrains donc ça fait plaisir. Il y a vraiment l’envie de bien faire sur ces trois derniers matchs.

Au match aller vous l’aviez emporté à Bourgoin et étiez sur une dynamique positive qu’est-ce que tu retiens de cette rencontre ? 

Je retiens un match très compliqué avec un essai de 100m qui les assassine sinon on prenait un essai et ils pouvaient repasser devant. Ca a été un match très rude avec beaucoup de combat, ils étaient dans une position qui n’est pas la même à l’heure actuelle. Maintenant ils savent que c’est fini, au match aller ils jouaient leur maintien, vendredi ils n’auront rien à jouer. On doit les mettre hors de portée assez rapidement pour qu’ils n’espèrent rien. 

Vous allez affronter une équipe qui vit une saison très compliquée mais qui aura à cœur de faire bonne figure dans le derby tu t’attends à quel type de rencontre ? 

Il y aura beaucoup d’engagement dès le départ. Il ne faut pas que l’on prenne cette équipe de haut, il faut que l’on reste très sérieux pour essayer de les distancer d’entrée.