Téléchargez l'application

USO sur Android

Téléchargez l'application

USO sur Ios

La passe de trois pour les Oyomen face à Bayonne (18-16)

La passe de trois pour les Oyomen face à Bayonne (18-16)

Il ne faut décidément pas être cardiaque en ce début de saison pour suivre Oyonnax Rugby. Dans un match à suspense les Oyomen signent une troisième victoire (18-16) en quatre matchs et s’offrent provisoirement la première place du championnat.

Pourtant le début de rencontre n’avait pas idéalement commencé, Bustos Moyano dès l’entame permettait aux visiteurs de prendre le score (2’ 0-3). Après une pénaltouche les bayonnais enclenchaient le ballon porté et Oulai inscrivait le premier essai du match (16’ 0-8), Bustos Moyano transformait (17’ 0-10) et les visiteurs prenaient le large.

Après plusieurs ballons portés écroulés par les bayonnais, les Oyomen enclenchaient la première et MacDonald allait à dame après une pénalité jouée vite (22’ 5-10), Botica transformait (23’ 7-10). Sur l’action Oulai (23’) recevait un carton jaune.

L’infériorité numérique ne semblait pas gêner les bayonnais qui sur le renvoi héritaient d’une pénalité, Bustos Moyano en coin ajoutait trois points (25’ 7-13).

A la suite d’une pénaltouche les Oyomen, tout en maîtrise sur ballon porté, inscrivaient le 2ème essai et Mac Donald s’offrait un doublé (32’ 12-13), Botica ne transformait pas.

A la mi-temps des basques accrocheurs viraient en tête (12-13).

Les Oyomen dominaient le début de seconde période grâce à une grosse mêlée, Botica concrétisait au tableau d’affichage par deux fois (49’, 55’ 18-13), et pour la première fois les Oyomen prenaient le score. Les fautes répétées des basques en mêlée amenaient l’arbitre à sortir le carton jaune pour Ezpeleta (58’).

Comme sur la première infériorité numérique les bayonnais inscrivaient une pénalité, Bustos Moyano ramenait les siens à deux petits points (64’ 18-16). Les bayonnais avaient même une balle de match mais l’action se terminait par une faute de main. Après une séance de pick and go devant les 22m bayonnais, Botica dégageait le ballon en touche pour la délivrance.

Tommy Raynaud (Pilier) : « C’est la ProD2 c’est difficile, tout s’est joué devant. On va retenir les 4 points ce soir, l’important c’est de gagner, en ProD2 il faut prendre les points quand on le peut. 13 points c’est satisfaisant, gagner trois matchs c’était notre objectif, avec la qualité de jeu du premier bloc j’aurais signé tout de suite. L’an dernier on jouait bien et on perdait, cette année on joue moins bien mais on gagne. On est assez propre sur la conquête et ça nous permet de faire basculer les matchs. »

Dug Codjo (Ailier) : « La physionomie du match nous a inquiété, il faut remercier les gros parce qu’ils ont fait un énorme boulot et si l’on gagne c’est grâce à eux. Les matchs que l’on propose ne sont pas magnifiques mais le plus important c’est de gagner. Avec l’effectif que l’on a on peut largement mieux faire, mais c’est le début et il faut que tout se mette en place. Le temps ne nous a pas aidé mais on ne va pas se cacher derrière cela. »

Adrien Buononato (Directeur sportif) : « En première mi-temps on s’est fait tomber beaucoup de ballons, on a essayé d’insister sur notre jeu. En ProD2 le ruck n’est pas forcément arbitré et la défense est avantagée. C’est dur parce qu’on y attache beaucoup d’importance, on va essayer d’accélérer nos ballons sur les rucks, à nous d’être plus intelligents. »  

Détails des points

Oyonnax 18-16 Bayonne (Mi-temps 12-13)

Raynaud (Debaty 56’), MacDonald, Tui – Sykes, Battye (Grice 56’) – Taieb (Tison 75’), Herjean, Ursache © – Hall (Audy 52’), Botica – Giresse, Stanaway, Millet (Hansell-Pune 52’), Codjo – Michel

2 Essais (MacDonald 21’, 32’)
1 Transformation (Botica 22’)

2 Pénalités (Botica 49’, 55’)

Boniface (Iguiniz 40’), Delonca, Mousset (Ezpeleta 52’ puis Ayarza 72’) – Oulai, Jaulhac – Heguy, Taofifenua, Beattie (Van Lill 10’) – Nabias, Tedder – Fuster, Talebula, Muscarditz ©, Tisser – Bustos Moyano (Baget 67’)

1 Essai (Oulai 16’)
1 Transformation (Bustos Moyano 17’)

2 Pénalités (Bustos Moyano 2’, 64’)
2 Cartons Jaunes (Oulai 23’, Ezpeleta 58’)