Téléchargez l'application

USO sur Android

Téléchargez l'application

USO sur Ios

Improbo Fabrum Labore Ascendit

La passe de trois pour les Oyomen face à Narbonne

La passe de trois pour les Oyomen face à Narbonne

Les Oyomen s’imposent 30 à 22 face au RC Narbonne Méditerranée dans un match compliqué. Cette victoire leur permet de garder la tête du championnat avec un point d’avance sur le SU Agen.

Après avoir pris le score par Botica (4’ 3-0) les Oyomen ont subi les assauts narbonnais. Fekitoa (11’ 3-3) puis Fournil (14’ 3-6) permettaient au RCNM de prendre le score après que les Oyomen se soient mis à la faute sur des rucks.

Le troisième ligne narbonnais Herjean prenait le trou dans le camp oyonnaxien, il fixait un défenseur et servait Ravuetaki qui se jouait de deux défenseurs pour inscrire le premier essai du match (18’ 3-11), Fournil en face des poteaux transformait (18’ 3-13).

Botica (21’ 6-13) réduisait le score après une nouvelle pénalité en faveur des Rouge et Noir sur mêlée. Sur le renvoi qui suivait les narbonnais conservait le ballon et Fournil ajoutait une pénalité (25’ 6-16) après que les oyonnaxiens soient pénalisés pour hors jeu.

Sur la mise en jeu suivante les narbonnais étaient poussés en touche. Après un maul stoppé dans les 22m, le jeu se déployait jusqu’à Codjo qui slalomait pour inscrire le premier essai oyonnaxien (27’ 11-16), la transformation en coin ne passait pas.

Après avoir fait un rapproché au score, les Oyomen se mettaient à la faute sur la défense d’un maul en entrant sur le côté, Fournil (30’ 11-19) donnait de l’air aux siens.

Les Oyomen revenaient par Botica (33’ 14-19) puis en toute fin de mi-temps dans les 22m Cibray décidait de jouer vite une pénalité. Lima prenait le relais et Tian allait à dame (39’ 19-19), Botica transformait (40’ 21-19).

Les Oyomen prenaient miraculeusement le score à la mi-temps après 20 premières minutes compliquées (21-19).

La deuxième mi-temps commençait de la meilleure des manières, Nkinsi commettait un en avant dans ses 22m. La domination des Rouge et Noir en mêlée continuait et Innoncente (41’) recevait un jaune, Botica (42’ 24-19) donnait de l’air à l’USO. Quelques minutes plus tard il accentuait encore l’avance (49’ 27-19) pour sanctionner les narbonnais à la faute sur la zone de plaquage.

Les narbonnais quant à eux s’en remettaient au pied de Fournil, qui à plus de 50m, revenait dans les clous du bonus (56’ 27-22). Codjo (60’) recevait lui aussi un carton jaune pour un en avant volontaire.

En fin de match Botica sécurisait la victoire (75’ 30-22) des Oyomen mais elle fut dure à obtenir. Dans une rencontre où les narbonnais sans pression n’ont rien lâché, les quatre points de la victoire sont précieux avant un déplacement périlleux à Agen dans moins de deux semaines.

Tommy Raynaud (Pilier) : « On savait qu’avec Narbonne ça allait être difficile, quand on est mené 13-3 après 15 minutes on s’est fait peur, il a fallu un gros mental pour revenir dans ce match. (…) Service minimum je ne suis pas d’accord c’est une victoire importante, le principal c’était de gagner. On est irréguliers, je ne comprends pas, on doit tuer les matchs plus tôt, on ne doit pas faire des entames catastrophiques comme celles-là. Heureusement que l’on a un bon état d’esprit et que l’on joue à fond pendant 80 minutes parce que sinon on aurait encore perdu à domicile. On est une équipe qui a besoin de piqures, une équipe dans la réaction, on n’est pas capable d’élever notre niveau pour être meilleur que l’adversaire. »

Silvère Tian (Arrière) : « Il fallait le faire, on aurait pu aller chercher quelque chose. On avait pensé à ce scénario avec Narbonne qui n’avait rien à perdre. Il va falloir que l’on grandisse sur ce genre de situation, sur les prochains matchs il faudra scorer sur les occasions que nous avons. (…) Le match nous échappe sur le premier quart d’heure avec une équipe de Narbonne qui nous a mis en difficulté autour des rucks. Sur la 2ème mi-temps on a maitrisé notre défense et on leur a mis la pression. C’est dommage que l’on oublie quelques actions, on aurait pu faire beaucoup mieux. Il faut que l’on soit plus constant, le match à Agen sera décisif. C’est à celui qui supportera le mieux la pression. (…) J’ai mis le collant magique avec lequel je marque tout le temps (sourires). »

Johann Authier (Entraîneur) : « Quatre points c’était important contre une belle équipe de Narbonne. Sur la stratégie les mecs ont assuré l’essentiel parce qu’on a été malmené pendant les 20 premières minutes. On a une équipe qui a du cœur et qui va chercher les choses, ce n’était pas un grand match de notre part. Les 20 premières minutes nous gâchent le match, on n’a pas réussi à mettre la main sur le ballon, quand Narbonne joue avec de la vitesse on a été en difficulté, l’équipe a su bien réagir et ne pas paniquer pour bien revenir dans le partie et prendre les commandes en 2ème mi-temps. En 2ème mi-temps on a fait le nécessaire sans être brillant. »

Détails des points 

Oyonnax 30-22 Narbonne (Mi-temps 21-19)

Raynaud (Greyling 56’), Geledan, Mirtskhulava – Sykes (Fabbri 65’), Cudmore (Cap) – Taieb (Ursache 49’), Ma’afu, Sobela (Fa’asavalu 72’) – Cibray (Hall 62’), Botica – Ikpefan, Taufa, Lima, Codjo – Tian

2 Essais (Codjo 27’, Tian 40’)

1 Transformation (Botica 40’)

6 Pénalités (Botica 4’, 21’, 33’, 42’, 49’, 75’)

1 Carton Jaune (Codjo 60’)

Innocente, Beziat (Deligny 76’), Tala’apitanga (Chocou 38’ puis Tala’apitanga 65’) – Manchia, Strauss (Belzons 59’) – Nkinsi, Herjean (Cap), Guillaume (Jarmouni 54’) – Nova, Dut (Fournil 10’) – Fekitoa, Ravuetaki (Eadie 77’), Plessis, Navakadretia – Klur

1 Essai (Ravuetaki 18’)

1 Transformation (Fournil 18’)

5 Pénalités (Fekitoa 11’, Fournil 14’, 25’, 30’, 56’)

1 Carton Jaune (Innocente 41’)