Téléchargez l'application

USO sur Android

Téléchargez l'application

USO sur Ios

Improbo Fabrum Labore Ascendit

Patrick Sobela : "Une meute de loups affamés"

Patrick Sobela : « Une meute de loups affamés »

Le troisième ligne, Patrick Sobela, est revenu sur la défaite à Montpellier, les progrès en touche et la motivation de l’équipe pour aller chercher la première victoire de la saison. 

Quelle est ton analyse du résultat à Montpellier le week-end dernier ? 

C’est un score large par rapport à notre bonne première mi-temps. On est à seulement dix points mais en deuxième mi-temps on craque sur des erreurs d’inattention qui sont plus individuelles que collectives parce que collectivement on avait un bon état d’esprit.

C’est finalement cette deuxième mi-temps qui vous fait défaut 

En deuxième mi-temps on n’a pas trop respecté le système que l’on avait mis en place. On voulait jouer sur l’occupation avec le jeu au pied, on a essayé de jouer et malheureusement on se prend des contres, on perd les ballons dans notre camp et ça finit par des essais.

Si le score est lourd il y a un motif de satisfaction avec la conquête où après un match compliqué face à Toulouse vous faites un 100% en touche  

C’est bien, il faut évoluer de match en match, on l’a fait sur la conquête. Le plus important est toujours à venir, notre conquête a été bonne mais pas le résultat. Il faut que l’on garde le jeu et l’envie du premier match et la conquête du deuxième match pour pouvoir avoir une victoire ce week-end. 

Vous êtes à la recherche de votre premier succès dans ce championnat, vous recevez un concurrent au maintien est-ce que cette rencontre qui arrive tôt dans la saison peut être déjà déterminante ? 

Les matchs à domicile sont déterminants dans le sens où en tant que promu il faut gagner, on sait que le Top 14 est un championnat difficile. Après une saison ne se fera pas sur un match, il faut gagner c’est sur, ce n’est pas décisif mais c’est très important pour pouvoir se lancer. 

Vous allez ensuite enchaîner avec deux déplacements, comment est-ce que vous abordez le fait d’être quasiment dans l’obligation de remporter cette rencontre ?

On se concentre sur Agen, le Racing et La Rochelle ce sera plus tard, chaque chose en son temps. On ne peut pas sauter les étapes et ne pas se concentrer sur Agen pour parler d’un match qui aura lieu dans deux semaines. 

Vous avez connu des parcours quasiment identiques avec le SU Agen ces deux dernières saisons, quel est ton point de vue sur cette équipe agenaise ? 

C’est une bonne équipe, ils ont su se renforcer sur des postes importants. Ils ont fait un gros match contre le Racing, par rapport à ce qu’ils ont montré sur ces deux premiers matchs c’est une équipe assez en place. C’est une équipe dangereuse, ils ont des points forts, notamment sur les ballons de contre-attaque avec une ligne de trois-quarts qui va vite et qui est assez perforante. A ce stade on ne peut pas regarder les équipes adverses, en début de saison on doit se concentrer sur nos points forts, sur ce qui ne va pas pour les corriger, sur ce qui va pour les améliorer. Agen est une bonne équipe comme toutes les équipes de Top 14 et on va s’en méfier.

C’est une équipe très rugueuse, ils auront peut-être dans un coin de la tête un esprit de revanche par rapport à la saison dernière, à quel type de rencontre est-ce que tu t’attends ? 

Je pense qu’ils s’attendent à un match difficile puisque l’on est à la recherche de notre première victoire, on est une meute de loups affamés. On n’a pas peur, on pense à notre première victoire et on va tout faire pour l’avoir.