Téléchargez l'application

USO sur Android

Téléchargez l'application

USO sur Ios

Improbo Fabrum Labore Ascendit

Première victoire pour les Oyomen en Top 14

Première victoire pour les Oyomen en Top 14

Ce samedi à Mathon, les Oyomen retrouvaient un adversaire familier, le SU Agen, après une saison jouée au coude à coude en ProD2, oyonnaxiens et agenais se retrouvaient cette fois-ci en Top 14.

Après un round d’observation, les Rouge & Noir étaient les premiers à ouvrir le score, Botica (8’ 3-0) venait sanctionner une entrée sur le côté du maul de Cedaro. Les deux équipes se jaugeaient de nouveau et Botica augmentait le score au tableau d’affichage après que l’arbitre ait sanctionné une percussion à l’épaule de Joly (21’ 6-0). 

Quelques minutes plus tard, Mieres manquait la mire. Sur l’action qui suivait Cedaro perçait la défense oyonnaxienne, il était arrêté à quelques encablures de l’en-but, Abadie avait bien suivi et prenait le trou pour inscrire le premier essai de la rencontre (26’ 6-5). La transformation de Mieres permettait aux agenais de prendre l’avantage pour la première fois de la partie (27’ 6-7).

Les deux équipes quelque peu stressées par l’enjeu commettaient beaucoup de fautes de mains. De Marco venait percuter à l’épaule et faisait une manchette dans un ruck. Il écopait d’un carton jaune (37’), Botica se chargeait de transformer les points (38’ 9-7).

A la mi-temps les Oyomen rentraient aux vestiaires avec deux points d’avance (9-7) et une supériorité numérique à négocier en début de seconde période.

A 14 contre 15, Mieres permettait aux siens de reprendre l’avantage à la suite d’une faute en mêlée des Oyomen (44’ 9-10). Botica terminait ce mano à mano au tableau d’affichage après un hors-jeu agenais sur un ruck (47’ 12-10).

Les fautes de mains venaient hacher le rythme de la seconde période, Botica pensait même mettre les siens à l’abri après avoir aplati l’essai mais l’arbitre le refusait pour une obstruction de Tui quelques mètres plus tôt.

Malgré les offensives oyonnaxiennes le score ne bougeait plus, les Oyomen signaient leur première victoire de la saison et les agenais repartaient avec le point du bonus défensif.

Vincent Debaty (Pilier) : « On savait que ça allait être un match difficile c’est ce qu’on a eu. On retient surtout l’état d’esprit, ça a été compliqué tout le match. Le plus important c’est notre première victoire, ça a été serré jusqu’à la fin, on a montré du caractère et de l’envie. J’avais très envie de jouer, ça fait 6 ou 7 mois que je n’avais pas joué, j’ai été un peu court physiquement mais je me suis accroché jusqu’au bout. On est le petit poucet tous les matchs sont difficiles, le Racing a gagné à Brive, on s’attend à un match difficile avec une grande équipe. Oyonnax c’est une équipe qui a du cœur et de l’envie et c’est ce que l’on veut montrer. » 

Adrien Buononato (Directeur sportif) : « On a manqué un peu d’appétit en première mi-temps, on les a laissé dans le confort, on les a laissé jouer. On s’est dit deux-trois bricoles aux vestiaires et le banc a eu un apport important ça nous a permis d’avoir une agressivité positive et bénéfique. A la 3ème journée on ne peut pas être dans les calculs des bonus. Il n’y a pas de déception ce soir. On manque un peu de patience dans les 22m adverses, ce sont des choses à corriger. S’il n’y avait pas assez d’appétit en 1ère mi-temps, il y en avait peut-être un peu trop en seconde mi-temps. On s’était mis un peu de pression vis-à-vis d’Agen, on avait un peu plus d’appréhension, contre le Racing on va y aller pour montrer que l’on existe. »   

Daniel Ikpefan (Ailier) : « C’est une première victoire, ça fait du bien, elle n’est pas super belle mais c’est une victoire en Top 14. Elle symbolise la joie notamment pour les supporters, on va remettre la tête dans le guidon pour aller au Racing. On n’a pas fait une belle première mi-temps mais on est quand même présent quand on a le ballon. Je pense qu’on avance dans le bon sens. »

Détails des points

Oyonnax 12-10 Agen (Mi-temps 9-7)

Vartan (Debaty 40’), MacDonald (Elliot 44’), Ceccarelli (Tui 51’) – Fabbri (Njewel 44’), Battye (Cap) – Ma’afu (Browning 67’), Grice, Ursache (Sobela 44’) – Gondrand (Hall 49’), Botica – Codjo, Hopper (Seuteni 78’), Inman, Ikpefan – Etienne

4 Pénalités (Botica 8’, 21’, 38’, 47’)

Phelipponneau (Tetrashvili 48’), N’Gauamo (Jammes 48’ puis N’Gauamo 49’), Joly (Akhobadze 61’) – Cedaro (Murday 56’), De Marco – Tanga Mangene, Qera (Miquel 54’), Erbani – Abadie (Januarie 59’), Mieres (McIntyre 59’) – Salawa, Mchedlidze, Heriteau, Nakosi – Tolot

1 Essai (Abadie 26’)

1 Transformation (Mieres 27’)

Pénalité (Mieres 44’)

Carton Jaune (De Marco 37’)